Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 19:44

24 Mars

 

L’autre grande attraction de la région, après les pingouins de Punta Tombo, c’est la péninsule de Valdes, parc naturel à la biodiversité inégalée en Argentine. 

 

Elle est surtout connue pour ses baleines franches …. Qui viennent s’y reproduire de Juin à Décembre… ; mais aussi pour les guanacos, les nandus, les pingouins de Magellan, les  lions (cousin de l’otarie faisant 300kg, les mâles arborant  une « crinière ») et éléphants (encore plus gros qu’un lion de mer (3.5 tonnes !), sans crinière mais avec une courte trompe pour les mâles)  de mer.

Etant malheureusement hors saison pour les baleines, il n’y a que les éléphants et les lions de mer que nous n’avons pas vu parmi cette liste d’animaux ; et ils se trouvent aussi sur une autre pointe, non payante et moins loin que la péninsule Valdès.

 

Nous hésitons donc beaucoup, avec Alex et Max, nos compagnons de voyage  depuis Ushuaïa, à aller à cette péninsule tant réputée…

 

Après près de deux heures de recherche et négociation nous réussissons à louer une voiture, tout en ne sachant toujours pas où nous irons demain…

 

Nous avons bien lu dans les guides, qu’en cette saison il y a 5% de chances de voir des orques à la pointe nord de la Péninsule Valdès, mais le propriétaire de l’auberge n’en a jamais vu, et un des autres clients y a passé deux jours entiers sans voir le moindre aileron…

 

En plus, il faut y être plutôt à marée haute, donc bien calculer son coup.

Et même là, on a plus de chances de ne rien voir que d’apercevoir, au large, un grand aileron noir … sans parler de ce que tout le monde espère voir un jour : une otarie se faire croquer sur la plage, juste devant l’unique point d’observation prévu pour les touristes…

 

A ce stade nous penchons plutôt pour la pointe gratuite, plutôt que la péninsule… en se disant que nous n’avons aucune chance de voir des orques…

 

Mais là, dans la soirée, une info supplémentaire vient perturber nos intentions : nous apprenons que des orques ont été vues à la Péninsule Valdès !! Le doute s’installe… péninsule ou pas ???

 

Laissons la nuit porter conseil….

 

...

...

 

Au petit matin, nous cédons à la tentation d’aller à la péninsule de Valdès.

 

Les premières heures de voyage sont d’un intérêt modéré : les paysages sont tout à fait identiques aux steppes patagones que nous avons vu depuis des centaines de kilomètres.

 

DSC00567

 

Sur les conseils du centre d’information nous commençons par le centre de la péninsule (Punta Cerro) où nous devrions voir des pingouins.

DSC00568

 

 

 

 

 

Ils sont identiques à ceux de Punta Tombo, en moins nombreux…

 

Presque blasés nous prenons quelques photos et repartons.

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus au sud (Punta Cantor), nous devions voir des éléphants de mer…environ dix à cette saison (eux aussi, migrent…) d’après le centre d’information…en réalité nous verrons une petite quinzaine de tas blancs vautrés sur la plage à plus de 200 m de nous…

DSC00579

 

 

A la pleine saison ils sont des centaines, juste en face du point d’observation mais, mi-Mars ils sont déjà presque tous partis…

 

Ils devaient être la principale attraction de la sortie, et nous repartons déçus…nous ne pouvons même pas voir leur trompe !!

 

 

 

 

 

Nous prenons quand même la direction de Punta Norte, avec du retard sur l’heure de la marée haute…nous réduisons nous même nos chances de voir les orques…

 

Surprise !! 

 

A l’arrivée, le parking déborde, on se dit qu’il doit se passer quelque chose !!! …….

En plus on aperçoit deux locaux courir vers la plage avec leurs appareils photos

Sans vraiment savoir pour quoi, on prend nos appareils et on court aussi vers le point de vue : 

 

un aileron au loin !!!!

 

DSC00610

 

Trop bien, on a vu des orques !!!

 

Notre journée s’illumine d’un coup ! On est super contents d’avoir vu deux ailerons, puis quatre !!

 

DSC00616

 

Mais notre chance ne va pas s’arrêter là, les orques vont venir déjeuner plusieurs fois sur la plage juste devant nos yeux !! Pendant près d’une heure nous nous sommes émerveillés de voir des petites otaries toutes mignonnes se faire croquer par les géants noirs et blancs !!

 

DSCF4296

 

 

Les mots nous manquent pour dire à quel point ce moment exceptionnel et unique nous a fascinés.

 

Maintenant, place aux photos et vidéos !! (vous les avez bien méritées, après toute cette lecture) :

 

DSCF4349

DSC00618

DSC00641

DSC00646

DSC00650

 

 

 

 

 

orques from natalie on Vimeo.

 

Merci à Max pour cette splendide vidéo !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alexetnatautourdumonde - dans Argentine
commenter cet article

commentaires

annabelle 10/04/2012 21:13

coucou, je regarde 2 à 3 fois par semaine votre progression et je viens de voir ces photos et cette vidéo sur les orques incroyable, magnifique.
On apprend et découvre à vos côtés c'est génial.
En effet, à vous lire c'et beaucoup de préparatifs ce blog, mais tenez bon c'est super bien fait et très intéressant.Bises

caro 02/04/2012 14:21

Whaahhouu impressionnant !! Quelle chance vous avez eue de voir ce spectacle... c'était pourtant pas très bien parti!! Mais quand-même... pauvres petites otaries qui se la coulaient douce! Etonnant
que la grosse bébête n'échoue pas sur la plage en se rapprochant autant...

caro 02/04/2012 14:19

Whaahhouu impressionnant !! Quelle chance vous avez eue de voir ce spectacle... c'était pourtant pas très bien parti!! Mais quand-même... pauvres petites otaries qui se la coulaient douce! Etonnant
que la grosse bébête n'échoue pas sur la plage en se rapprochant autant...

Dave 02/04/2012 09:42

Magnifique histoire, superbement relatée... extraordinaires photos et vidéo.... ENCORE... Faites moi rêver!!

Nadine 01/04/2012 18:39

Sublime la vidéo , mieux que tous les documentaires tv ! mais dis donc , Natalie , ce n 'est pas de la non-assistance à animaux en danger ??????? la véto aurait pu intervenir , non !!!!!!!!!

alexetnatautourdumonde 01/04/2012 19:19



Disons, que je sais m'incliner devant beaucoup plus fort que moi... je suis les bons conseils parentaux : ne pas faire de choses potentiellement dangereuses !