Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 10:39

6 Mars

052 Tombe d'Humayun

Pour notre dernier jour à Delhi, nous allons faire original : un monument classé au patrimoine mondial de l'UNESCO!!

 

053 Tombe d'Humayun

 

 

 

Cette fois-ci, c'est le tombeau d'Humayun qui est au programme.

 

054 Tombe d'Humayun 055 Tombe d'Humayun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa construction a été ordonnée par la veuve de l'Empereur moghol Humayun en 1570, et dura 8 ans.

 

057 Tombe d'Humayun

058 Tombe d'Humayun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette tombe est inspirée des mausolés persans et servit sans doute de modèle au Taj Mahal....

 

056 Tombe d'Humayun

.... comme on l'imagine assez bien sur ces dernières photos...

 

 

Depuis son classement au Patrimoine mondial le site a fait l'objet d'importantes restaurations. Comme le montre les photos, les canaux et les fontaines ont été remis en état et le monument principal est magnifique. 

 

059 Tombe d'Humayun

 

 

 

Cette visite ne se limite pas au bâtiment en lui-même mais a aussi été l'occasion d'une très agréable ballade dans un jardin parfaitement entretenu. Une fois de plus, cette ambiance nous fait complétement oublier que nous sommes dans la ville grouillante du nord de l'Inde!

 

060 Tombe d'Humayun

 

 

 

 

 

 

Depuis la terrasse du monument on peut admirer à quel point ces jardins sont méticuleusement soignés par les jardiniers ! 

Pas un brin d'herbe ne dépasse!

Cette organisation en carré est de style perse, et fût la première de ce type, aussi grande, en Asie du sud. Le tombeau est entouré de quatre jardins carrés, chacun à nouveau divisé en carrés...

 

066 Tombe d'Humayun

 

 

 

 

Ce qui est assez magique aussi avec le système de canaux et de fontaines qui desservent le jardin est qu'il passe en ligne droite sous le tombeau lui-même !!

 

A certains endroits l'eau ressort par de petits trous creusés à 1 mètre de hauteur environ dans la façade. Comme l'eau sort par plein de petits trous on a une impression de cascade ! Si en plus les petites niches creusées dans le mur, derière la "cascade" sont ornées de fleurs l'effet est encore plus beau!

 

 

 

 

 

 

L'intérieur de ce mausolé est bien plus sobre...

063 Tombe d'Humayun

 

La pièce centrale renferme le tombeau de l'Empereur et, depuis celle-ci, irradient d'autres pièces, plus petites, renfermant des tombes d'autres membres de la famille royale.

 

062 Tombe d'Humayun

 

 

064 Tombe d'Humayun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chaque pièce ouvre sur l'extérieur par une "fenêtre" en lacets de pierre. On peut voir sans être trop vu... et avoir juste un peu de lumière, mais pas trop...

 

 

 

 

 

Le parc est aussi parsemé d'autres plus petits tombeaux, comme celui du barbier préferé de l'empereur ! Ou encore des officiers :

 

067 Tombe d'Humayun

 

065 Tombe d'Humayun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette ballade, nous décidons de visiter le quartier attenant au tombeau. Ce quartier est sensé, lui aussi, bénificier, un jour, des bienfaits du tourisme et de la réhabilitation !

 

Il regorge de sites mineurs liés au tombeau et devrait pouvoir attirer aussi les touristes.

 

Nous nous engouffrons donc dans ce dédale de ruelles situées non loin du tombeau.

 

Et là, nous nous retrouvons dans l'Inde comme on l'imagine ! Plein d'odeurs, et de couleurs, ruelles étroites, beaucoup de bruit... et nous nous faisons entraîner vers une mosquée, au fond d'un bazar.

 

068 New Delhi

 

 

Nous avons dû enlever nos chaussures en chemin pour pouvoir se mêler à la foule. Cette visite aura été intéressante mais très étrange. Il y a à la fois, les gens qui prient en silence, ceux qui mendient, les gens qui ont l'air malade, et encore les autres qui semblent chanter des incantations... c'est très étrange pour nous qui ne comprenons pas tout...

On ne s'attarde pas trop et on ressort vers les autres ruelles plus classiques où se mêlent la vie de tous les jours des habitants... mais sans les touristes et sans la modernité des quartiers que nous avions vu jusqu'à là...

 

 

Voilà comment s'achèvent nos quelques jours en Inde. Juste assez pour démystifier le pays et nous donner envie de revenir !

 

Il nous reste le temps de déjeuner et d'aller attendre à notre hôtel le taxi qui nous mènera à l'aéroport.

 

Ce soir, nous décollons à 20h pour une première escale à Bombay. Nous pensions avoir largement le temps, avec quatre heures d'attente pour changer de terminal. Finalement, ce temps se révèlera nécessaire! Nous avons attendu très longtemps un bus qui a mis très longtemps à rallier les deux terminaux, au final assez éloignés. Arrivés devant le nouveau terminal, il nous a encore fallu patienter le temps de la vérification de nos papiers AVANT l'entrée dans l'aérogare. Il était au moins minuit et on se serait cru à CDG ou gare Montparnasse un jour de grand départ en vacances !!

Bref, nous n'avons absolument pas loupé l'avion, mais nous ne l'avons pas attendu longtemps non plus!

 

Direction le Kenya d'abord, escale de deux heures. Ca y est ! Nous sommes sur le continent noir !!

Tout juste l'occasion de voir le Kili depuis le ciel avant de repartir pour la capitale Malgache où nous arrivons à l'heure, midi pile!

 

Inde-0095.JPG

 

Encore un peu de patience, il faut payer nos visas et récupérer nos bagages ; un chauffeur de l'Institut Pasteur nous attend pour nous amener tout droit vers notre nouveau logement pour les deux mois à venir.   

Repost 0
Published by alexetnatautourdumonde - dans Inde
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 19:19

 

Malgré ces grandes avancées, l’Inde est toujours archaïque par certains côtés et campée sur ses traditions. C’est un pays où une famille doit toujours payer une dot, représentant parfois plusieurs années de salaires (!!), pour pouvoir marier sa fille.

 

Ici, les filles sont une charge pour la famille, en conséquence, il nait dans le pays 10% de garçons en plus que de filles, et cela depuis plusieurs générations. On ne vous détaillera pas ici ce qu’il advient des filles « manquantes »….

Au bout du compte, cela entraine en déséquilibre de la pyramide des âges et il devient de plus en plus difficile de trouver une femme pour se marier !!!

 

Cet élément, ajouté à l’existence toujours bien ancrée des mariages arrangés, crée une tension, une frustration chez les hommes qui donne sans doute une clée pour comprendre l’horreur d’un viol collectif dans un bus de Delhi (comme vous avez très certainement dû l’entendre à la télévision il y a quelques mois).

 

Cette frustration, si elle ne justifie en rien un tel acte, est néanmoins nettement visible dans la vie quotidienne. Pour essayer de limiter cela, les autorités de la ville ont déjà agi depuis plusieurs années, notamment dans le métro. Ici, ils ont été obligé de créer un wagon spécialement réservé aux les femmes.

 

P1020722

 

Une file d’entrée a également été créée au passage du portique de sécurité. Oui, ici l’entrée du métro est surveillée par un portique !!

 

P1020721

 

Nous ne savons pas si cette solution est bien ou mal. Ce qui est sûr, c’est qu’elle ne résout pas la cause du problème. Mais ce qui est sûr aussi, c’est que nous avons vu des wagons de femmes détendues et des regards très appuyés des hommes vers les quelques femmes qui n’étaient pas dans ce wagon !

 

Une exception, néanmoins, et tout à fait notable, les blanches.

Tout le monde manifeste un respect très prononcé envers les femmes blanches. Laissant passer Natalie dans les files d’attente, discutant avec nous, et étant toujours très serviable et aidant.

Alors que nous étions dans une rame de métro bondée et que les gens se bousculaient à la porte pour rentrer ; un cercle d’hommes s’est formé spontanément autour de Natalie, et donc de nous deux, pour nous protéger de la cohue et éviter que nous soyons bousculés ou serrés de trop près.

Quelque chose que nous ne verrions jamais en France !!

Encore un exemple étonnant de ce pays si contradictoire et si compliqué à comprendre...

Repost 0
Published by alexetnatautourdumonde - dans Inde
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 15:13

Le 5 Mars

 

Après la visite du Fort Rouge, nous nous dirigeons vers Old Delhi, la vieille ville qui s'étend au pied du fort.

 

Et nous commençons naturellement par aller voir la grande mosquée de Jama Masjid.

Cette mosquée, la plus grande d'Inde (!) a été construite au XVIIème siècle, à la même époque que le Fort Rouge. Elle en garde d’ailleurs les pierres de grès rouge et les dimensions « un peu » démesurées.

 

P1020695

L’entrée principale de la mosquée

 

 

Comme vous pouvez le voir, la mosquée a été construite un peu en hauteur, ce qui nous permet de profiter d’une vue sur l’animation du marché au pied de la mosquée et sur la muraille du Fort Rouge en fond.

 

P1020698


Passée la porte d’entrée, on accède à une cour centrale réellement immense (!!) au fond de laquelle se dressent les 2 minarets et les dômes de la mosquée. Cette cour fait quasiment 5 000 m² !! et notre appareil photo a un peu de mal à capter l’immensité du lieu…

 

P1020709


Vous pouvez constater au passage que le pantacourt et les bras nus de Natalie n’étaient pas tout à fait conformes à la tradition… Elle était très contente (!) de devoir porter cette jolie « robe » fushia !!!!


Le bâtiment ne contient qu’une salle de prière relativement petite en comparaison du reste de la mosquée. Le sol de marbre et les murs de grès sont en revanche très finement décorés. Au centre, l’arcade centrale, le Mihrab, est l’endroit le plus sacré, le sanctuaire qui indique précisément la direction de La Mecque.

 

P1020705

 

Mais la salle de prière est entièrement ouverte sur la place par de multiples arcades, ce qui fait que la plupart des fidèles s’installent à l’extérieur dans l’immense cour. La mosquée peut alors contenir plus de 25 000 personnes pour une prière !!!! À titre de comparaison Notre Dame peut contenir 9 000 personnes… (bon ok ils trichent un peu puisqu’ils sont installés à l’extérieur…).

Au centre de la cour, se trouve, bien sûr, la grande fontaine où les Musulmans font leurs ablutions avant de prier.

 

P1020701


Et tout autour, la cour est fermée par quelques 200 colonnes qui forment une zone protégée du soleil où nombreux sont les Indiens qui s’installent, aussi bien pour prier que pour partager un repas…

 

P1020708


L’ambiance qui en résulte est plutôt calme, pieuse et ordonnée. Très différente de l’anarchie aussi bien urbanistique qu’humaine des rues aux alentours.

 

P1020707


Nous laisson finalement la Mosquée derrière nous et nous engageons dans les rues du grand bazaar qui occupe l’espace central de la vieille ville.

 

P1020693


Nous n’oserons pas trop nous perdre dans les petites allées sombres du marché. Cette ville nous impressionne toujours un peu et les Mythes et les Mystères de l’Inde sont trop présents dans nos têtes pour que nous nous sentions pleinement à l’aise. Mais nous profiterons quand même de ce bain de foule en mouvement.

 

P1020713


Nous découvrirons ce qui rend l’ambiance de l’Inde si différente mais aussi si captivante. Ce mélange d’odeurs, de sueurs, de flots de personnes qui coulent sans fin dans les rues.

 

P1020715


Et surtout, surtout, le bruit ! Un bruit assourdissant de klaxons, de cris d’hommes ou d’animaux, d’insultes parfois… Un bruit qui nous enveloppe, qui est partout et tout le temps… qui épuise aussi !

En Asie, nous avions déjà vu des rues remplies de personnes, des foules se pressant en tous sens ou encore des circulations monstrueusement anarchiques.

Mais s’il y a une chose que je retiendrai de l’Inde, c’est ce bruit, ce bourdonnement incessant d’une ruche qui ne s’arrête jamais. 

 

P1020716

 

Un Trishaw coincé dans la cohue...


Repost 0
Published by alexetnatautourdumonde - dans Inde
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 14:20

Le 5 Mars

 

Aujourd’hui, nous attaquons l’un des sites importants dans l’histoire de la ville : le Fort Rouge.

 

Il fut construit par les empereurs Moghols en 1636.

Les Moghols (rien à voir avec les Mongols…) sont un peuple musulman venant des hautes terres de l’Inde mais qui connut une croissance fulgurante entre le XVIème et le XVIIIème siècle ; à leur apogée, ils dominaient toute l’Inde (à l’exception de la pointe Sud) ainsi que le Bangladesh et une partie du Pakistan. C’est notamment eux qui construisirent le très fameux Taj Mahal à Agra leur capitale de l’époque !! Mais l’empereur Shâh Jahân décida finalement de déplacer la capitale moghole à Delhi et y fit construire un palais-forteresse symbolisant la puissance de l’Empire.

 

P1020646

 

Ce fort de briques rouges très imposant (49 hectares quand même !) domine la vieille ville. Et il est naturellement classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Il fût d’abord construit comme un bâtiment de défense militaire comme l’attestent les très hautes tours de garde et porte d’entrée.

 

P1020651P1020648

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ironie de l’Histoire, l’Inde est finalement revenue aux Hindouistes mais les tensions avec les Pakistanais et les musulmans sont toujours bien présentes. Ce sont maintenant des soldats hindous qui protègent le fort des tentatives d’attentats de l’ennemi héréditaire…

 

P1020655

 

Mais, le fort est aussi, et surtout le lieu d’habitation de l’empereur. L’ambiance à l’intérieur n’a donc plus rien de militaire… L’entrée donne sur un grand couloir bordé de boutiques.

 

P1020657

 

A l’époque, seuls les artisans les plus talentueux pouvaient avoir une boutique ici ; et si cette partie du palais était ouverte à tout le monde, elle était néanmoins fermée une fois par semaine pour que la famille royale (et la cour) puisse venir admirer les objets proposés et faire leurs emplettes.

 

Ce marché conduit ensuite sur une grande et imposante porte : la Porte des Tambours délimitant la zone accessible à tous.

 

P1020667

 

Seules les personnes ayant l’autorisation de venir voir l’Empereur peuvent la franchir. Ils sont annoncés à l'Empereur et se retrouvent alors dans très beau jardin verdoyant menant à la salle du trône.

 

P1020665 

 

La salle du trône est en fait un vaste hall donnant sur les jardins, au sol de marbre et aux colonnes de grès rouge finement décorées.

 

P1020671

 

Au centre domine l’imposante terrasse où se trouve le trône de l’empereur. Entièrement fait de marbre blanc décoré par les plus brillants sculpteurs de l’Empire, la terrasse permet de clairement définir qui possède le pouvoir et les richesses dans l’Empire.

 

P1020672 

 

Le messager venant apporter une lettre à l’Empereur devait se sentir bien petit dans cette pièce….

 

Mais ceci ne constitue qu’une toute petite partie du Palais, le reste était réservé uniquement à l’Empereur et à sa cour.

 

P1020673.JPG

 

Ici, la salle de réception où l’Empereur pouvait s’entretenir en privé avec les invités les plus importants :

 

P1020689.JPG

 

Et qui se transformait en salle de bal et de fêtes une fois la nuit tombée. Des centaines de musiciens et de danseuses venaient ici réaliser des spectacles qui devaient être somptueux !!

 

P1020688

 

Notez que la partie creuse au sol au centre de la photo était à l’origine remplie d’eau. Un système d’irrigation extrêmement compliqué pour l’époque permettait de détourner une partie de l’eau de la rivière Yamuna pour venir alimenter le palais. De l’eau circulait en permanence dans tous les jardins, les salles de réceptions, les appartements…

 

A côté se trouvait les appartements de l’Empereur construits, eux aussi, entièrement en marbre blanc, cette fois incrusté de pierres précieuses.

 

P1020685

 

Il y a enfin la mosquée, pas très loin.

 

P1020691.JPG

 

Elle présente la particularité de ne pas être orientée exactement vers La Mecque. Les architectes ont par-là fait une petite entorse aux règles musulmanes pour préserver l’harmonie et l’alignement des bâtiments dans le palais.

P1020687.JPG

Mais le point le plus beau du palais est sans conteste ses jardins !!!

 

P1020677

 

Espace de verdure protégé à deux pas du centre-ville de Delhi, ces jardins ombragés sont idylliques. Ici, seul le clapotis de l’eau qui circulait dans des petits canaux venait concurrencer le chant des oiseaux. Au milieu du parc, des « petits » pavillons entourés d’eau agrémentent ce paysage digne du jardin d’Eden. C’est d’ailleurs l’objectif de ce jardin qui est censé représenter le paradis sur terre tel qu’il est décrit dans le Coran…

 

P1020675

 

Plus prosaïque, les bâtiments bicolores le long des jardins sont en fait des casernes construites par les Anglais lorsqu’ils occupèrent le Fort au XIXème siècle, détruisant au passage les bâtiments qui étaient là….

Repost 0
Published by alexetnatautourdumonde - dans Inde
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 08:42

4 Mars

 

Notre premier matin à New Delhi!!

 

Nous commençons par un petit déjeuner sur la terrasse de l'hôtel, et nous choisirons les spécialités locales : les PARATHA, c'est une des nombreuses versions du pain indien.

Pour les incultes que nous sommes, c'est un peu un Naan mais il est généralement farci, la pâte est légèrement feuilletée, sans levure ou levain et il est cuit dans de la matière grasse.

Alors que le Naan, lui est cuit dans un four traditionel, le tandoor. Il est fait avec du levain et de la farine de blé (une sorte de pâte à pain en somme). Il peut aussi être farci ou beurré. Il sert aussi bien comme cuillère que comme "pain".

 

P1020719

un tandoor artisanal aperçu dans les rues de Delhi

 

Le chapati, lui ne contient pas de levure et est fait de farine de blé complète, il est cuit sur une grille, sans matière grasse, appelée tava.

Et pour finir, le Roti, lui aussi est cuit sur une tava et est juste un peu plus mince qu'un chapati...

 

Bref, nous avons pris un paratha farci au légumes, et un thé, tout en décidant comment organiser notre journée vu que nous sommes lundi et que les lundis à Delhi....tous les musées sont fermés!!

 

Nous voulons commencer par aller à l'office du tourisme... et nous tomberons dans la première arnaque de rickshaw (espèce de tuk-tuk mais en version petite cabine verte derrière une moto) du séjour : il nous amène à un faux office du tourisme... oui oui, un faux office du tourisme !! en fait, une agence de voyage qui se fait passer pour l'office du tourisme (avec le signe i et tout !!) pour attirer plus de monde. Il y en a apparemment plusieurs comme ça en ville...

Après s'être presque fait vendre une sortie au TajMahal nous nous dépatouillons de notre vendeur pour aller au vrai office du tourisme... qui lui nous expliquera ce qui est vraiment fermé et ce qui est vraiment déconseillé pour les touristes.

 

Nous commencons donc par la visite d'un minaret : Qutub Minar, ou "tour de la victoire", classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

008 Qutb Minar

 

 

 

C'est le plus haut minaret indien (72,5m), dont la construction a commencé au début du 12ème siècle.

 

 

Sa signification reste encore flou : célébration du début du pouvoir musulman sur l'Inde ou simple minaret de la mosquée attenante, la première d'Inde...

 

007 Qutb Minar 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Construit en grès rouge, les deux derniers étages sont de marbre blanc.

 

005 Qutb Minar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est notament orné de versets calligraphiés du Coran

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le site en lui-même présente de nombreux autres monuments d'intérêt. Comme la mosquée justement :

 

009 Qutb Minar

 

Entourée par un magnifique cloître, et une cour :

 

010 Qutb Minar

 

 

Mais aussi une mosquée plus ancienne, et en ruines...

 

011 Qutb Minar

 

 

 

 

 

Cloître de l'ancienne mosquée

 

013 Qutb Minar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cour de l'ancienne mosquée avec, dans le fond, un pilier en fer, de 7 mètres environ, qui vient d'une autre mosquée d'Inde.

 

 

 

014 Qutb Minar

 

 

 

 

 

 

Ce pillier porte, en sanskrit, les exploits d'un roi du 4ème siècle.

 

Il a resisté à 1600 ans de corrosion atmosphérique malgré la mousson indienne!

C'est d'ailleurs une des mystères du site. Comment ce pilier, en alliage de fer très pur, n'a pas rouillé en 16 siècles !!    

 

 

 

 

 

 

Ou de nombreux tombeaux éparpillés dans le parc, superbement sculptés, de haut en bas, intérieur comme extérieur!

002 Qutb Minar

003 Qutb Minar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et aussi d'autres édifices bien plus endommagés...

006 Qutb Minar

 

Enfin nous passerons devant un dernier édifice :

 

001 Qutb Minar

 

Il s'agit, en fait, de la base d'un autre minaret qui se voulait 2 fois plus grand que celui existant déjà sur le site, soit 140 m !!! Malheureusement, le roi ayant entrepris ce projet pharaonique est mort alors que le minaret était très loin d'être terminé. Son successeur a par la suite abandonné ce projet trop coûteux... il ne reste donc ici que les restes de ce chantier, une base qui mesure quand même une petite dizaine de mètres de haut.

 

 

Nous avons été très agréablement surpris par cette visite. Les monuments sont d'une grande beauté et magnifiquement sculptés, tout en finesse.

 

Cette visite a aussi été l'occasion pour nous de nous emerveiller de toutes les couleurs des tenues féminines...

 

004 Qutb Minar

012 Qutb Minar

015 Qutb Minar

 

 

 

Nous avons continué notre après-midi par deux autres visites plus courtes : 

 

La première, au temple du lotus. Nous trouverons une ressemblance certaine avec l'opéra de Sydney... mais celui-ci représente un lotus au lieu de représenter des coques de bateaux retournés...

 

016 Temple du Lotus

 

C'est l'une des principales maison d'adoration baha'ies, mais il est ouvert (sauf les lundis...) aux personnes de toutes confessions.

Cette religion, inconnue jusqu'alors pour nous, a été fondée au 19ème siècle par un dissident perse du chiisme. Ils croient en un Dieu unique et éternel, créateur de toutes choses. Leur foi peut être résumée par le concept de trois unités : unité de Dieu, unité de la religion, unité de l'humanité... ce qui leur permet de reconnaître la validité de la plupart des religions ! Ils prônent des principes sociaux très égalitaires (égalité des sexes, pas de préjugés, harmonie, paix et éducation universelles,...) 

La communauté internationale Baha'ie est reconnue depuis 1948 comme ONG par l'ONU et elle a un statut consultatif auprès du Conseil Economique et Social de l'UNICEF, elle a des relations de travail avec l'OMS et le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) !

Cette communauté représente 5 à 7 millions de croyants répartis dans 193 pays...

Sinon, ce temple a aussi reçu de nombreux prix architecturaux...

 

 

 

 

Enfin, nous irons voir encore un Arc de Triomphe (la place de l'Etoile a vraiment fait des émules!) mais celui-ci s'appelle "Porte de l'Inde". 

 

017 Porte de l'Inde 

 

018 Porte de l'Inde

 

 

C'est aussi un monument aux morts, en hommages aux soldat indiens morts pendant la première guerre mondiale et les guerres afghanes du début du XXème siècle.

Comme chez nous, il y brûle également une flamme en l'honneur du soldat inconnu...

 

 

Et, ensuite, avec le soleil couchant, nous sommes rentrés nous reposer avant de sortir dîner...

 

019 New Delhi

Boulevard important de Delhi passant devant la Porte de l'Inde

 

 

 

Notre premier dîner sera excellant : 

 

020 Repas New Delhi

 

 

Sur la gauche vous avez un naan (devant) et un roti (au fond)..... la différence est naturellement claire comme de l'eau de roche!

 

Et sur la droite les légumes qui sont servies en sauces pleines d'herbes, épices et autres condiments.

En théorie, il aurait fallu commander du riz aussi mais les pains remplissent déjà bien le ventre!

 

Au centre, les deux lassis (yaourts et jus de fruits), un aux fraises et l'autre à la banane...

 

 

 

Repost 0
Published by alexetnatautourdumonde - dans Inde
commenter cet article